Peinture Murale : laquelle choisir ?

Plusieurs activités peuvent être menées dans le cadre de la décoration d’une maison. L’une des plus en vogue actuellement est la peinture murale. C’est une tâche qui demande beaucoup de savoir-faire. Avec cet article, vous en apprendrez plus sur ces revêtements à la fois classiques et très esthétiques.

Les types de peinture murale

Il existe diverses sortes de peinture murale. De ce fait, on distingue les peintures glycérophtaliques, les peintures acryliques, les peintures alkydes et enfin les peintures bio.

Les peintures glycérophtaliques

Encore appelées, peintures en phase solvant. Ces dernières sont des peintures à huile dont le solvant est généralement le white-spirit. Il peut s’agir de l’essence de térébenthine ou bien d’autres encore.

Ces modèles de peinture sont assez résistants. Ils ont un aspect tendu et présentent un fort pouvoir opacifiant. Ils sont souvent destinés aux pièces humides ou les endroits très fréquentés, qui se salissent vite.

Les peintures acryliques

Celles-ci sont faites à base d’eau et sont très répandues sur le marché. Ceci se comprend aisément, car ce sont des peintures qui ne produisent aucune odeur. Raison pour laquelle, elles sont beaucoup plus appréciées pour peindre l’intérieur des maisons.

Toutefois, il faut noter qu’une peinture acrylique ne s’applique pas sur une peinture anciennement glycérophtalique.

Les peintures alkydes

C’est un type de peinture idéal pour les murs. Leur solvant est également de l’eau, mais il ne s’agit pas d’une peinture acrylique. En effet, les peintures alkydes contiennent de la résine alkyde.

Les peintures écologiques naturelles et les peintures bio

Ce sont des peintures qui ont récemment fait leur apparition. Elles se différencient des autres par une faible quantité de produits pétrochimiques dans leur composition. Elles proviennent plutôt de mélange de composants d’origine minérale ou végétale et de l’eau.

Les types de finition

À chaque type de peinture correspond un type de finition adéquat. Cela fait qu’il existe un grand nombre de types de finition. À ce titre, nous pouvons citer : la finition mate, la finition satinée et la finition brillante.

La finition mate

Celle-ci est très efficace, car elle a un caractère de correcteur. En effet, la finition mate corrige tout défaut se trouvant sur son support. C’est également une finition qui reflète peu la lumière et qui est plus fragile.

Elle est beaucoup plus recommandée pour la peinture d’un ancien plafond. Les salons et les chambres d’adultes sont aussi des endroits où elle peut être utilisée.

La finition satinée

C’est un type de finition qui s’utilise principalement dans les chambres. En effet, c’est le genre de finition qui est beaucoup plus adaptée à la peinture d’un mur.

En réalité, elle n’est rien d’autre qu’un arrangement parfait entre un aspect mat et un aspect brillant. De ce fait, elle reflète bien la lumière, mais demande une très grande attention pour sa préparation.

La finition brillante

Cette dernière est encore plus résistante que les deux premières. Elle sert d’outil d’éclairage à l’intérieur d’une chambre sombre. Elle attire parfaitement la lumière. Si vous venez de construire nouvellement votre maison, c’est le genre de finition qu’il vous faut sur les murs.

Le brillant n’est cependant pas une finition qui corrige les défauts présents sur un mur. L’appliquer sur un mur n’est donc pas une partie de plaisir.

Conseils pour bien peindre ses murs

Pour bien peindre ses murs, la première chose à faire est de tenir compte de la surface à peindre. Il ne faudrait pas, par exemple, peindre un mur neuf et utiliser une finition mate. Aussi, la clé de la réussite d’une bonne peinture murale est la préparation de cette dernière.

Elle se doit d’être méticuleusement préparée, afin de donner un résultat adéquat et esthétique. De même, lors du choix des peintures, il est conseillé d’éviter celles avec une forte émission de COV.

Un commentaire